Chefs d'entreprise relation banque

Anthony Letué

mercredi 4 mars 2020

Dirigeants : comment faciliter vos relations avec vos banques ?

En tant que dirigeant de société, il est naturel de solliciter le réseau bancaire pour financer ses investissements tant que ses besoins court terme. Il apparait donc opportun de comprendre les propres modes de fonctionnement et contraintes des partenaires bancaires afin d’optimiser la relation et donc les chances d’obtention des financements.

Les contraintes des établissements financiers

Les crises financières successives ont conduit historiquement plusieurs pays à se regrouper au sein d’un comité : le comité de Bâle qui se réunit au siège de la Banque des règlements internationaux. Ce comité de contrôle bancaire a pour but de renforcer la stabilité du système et d’harmoniser les règles prudentielles. Au gré des évolutions, ses règles se sont modifiées par palier, identifiées successivement sous les noms de Bâle 1, Bâle 2 et Bâle 3.

Dans un cadre d’un fonctionnement courant, le niveau des fonds propres des banques françaises est généralement plus important que le montant imposé. Cependant, le comité de Bâle (futures règles de Bâle IV) conduirait à une exigence de fonds propres plus importante, sur une échéance comprise entre 2022 et 2027. Ceci entrainerait sans doute une tendance à modifier voire à restreindre l’accès au crédit, en particulier pour les sociétés qui rencontreraient des difficultés financières.

La notation des sociétés, élément pivot de l’équilibre financier pour les banques

Par ailleurs, la plupart des banques appliquent une notation interne pour leurs entreprises clientes. Il s’agit d’appliquer un modèle qui leur est propre et agréé par la commission bancaire. Les éléments qui permettent cette notation sont à la fois des éléments objectifs :

  • analyse financière des comptes annuels (niveau du fonds de roulement, du BFR et de la trésorerie ; rentabilité), ratios, respect des échéances clients/fournisseurs, garanties accordées, fonctionnement du compte, incidents de paiement,
  • mais aussi des éléments potentiellement plus spécifiques et subjectifs : documents prévisionnels, étude de rentabilité, place sur le marché, qualités des dirigeants, organisation interne, etc.

De cette notation dépendra le montant des fonds propres à mettre en place par la banque pour pouvoir prêter des fonds. En conséquence, la notation influencera, parmi d’autres critères, les conditions et les modalités de l’octroi de crédit.

entreprise-documents-financiers

Les autres notations impactant le quotidien des sociétés

Dans la continuité, nous pouvons aussi citer la Banque de France qui effectue à son niveau un travail de cotation des sociétés à partir d’un certain niveau d’activité, et dont les résultats sont accessibles sur sa base de données FIBEN.

Une notation est aussi réalisée ou exploitée par des assureurs-crédit, ce qui peut conditionner très rapidement les délais de paiement accordés par vos fournisseurs.

On peut également citer les possibilités de financement du poste client par affacturage qui dépend directement des notations des clients.

Les bons réflexes à adopter dans ce contexte

Vous êtes dirigeant de société, fondateur d’une start-up ou encore directeur administratif et financier et votre gestion du temps nécessite peut-être de faire des choix. Mais dans quelle mesure accordez-vous du temps et de l’attention à ces partenaires bancaires et assureurs-crédits ?

Pour faciliter l’octroi de vos futurs crédits bancaires et améliorer votre exploitation au quotidien, le cabinet d'expert-comptable Relya vous conseille :

  1.  Vous devez communiquer avec votre banque. Il ne suffit pas de transmettre les documents comptables mais il faut prendre le temps de communiquer des renseignements plus détaillés. Votre chargé de clientèle doit vous connaitre, comprendre l’activité, la stratégie, vos forces, votre différenciation et avoir tant que possible de la visibilité sur l’avenir.
     
  2. Tout en entretenant des relations privilégiées avec votre conseiller clientèle, vous devez anticiper et mettre en place des solutions avec lui au sujet d’éventuelles difficultés financières.
     
  3. Vous devez surveiller les positions de comptes bancaires pour rester dans l’autorisation de découvert et le cas échéant disposer d’autorisations expresses pour un découvert.
     
  4. Vous devez prendre rendez-vous et communiquer avec un analyste de la Banque de France du siège de votre entreprise pour essayer d’améliorer la cotation lorsque celle-ci est faible ou a été dégradée.
     
  5. Lorsque vous possédez plusieurs sociétés, il convient de surveiller la bonne notation de chaque entité. La santé financière des sociétés d’un groupe influe positivement ou négativement sur les sociétés prises individuellement.
     
  6. En agissant à plusieurs niveaux et en comprenant les contraintes des prêteurs, vous pourrez donc mieux préparer votre société en amont des demandes de prêts.

Bénéficiez de notre expertise

Bien évidemment, en tant que conseillers des dirigeants d’entreprises, nous serons amenés à parler de ce sujet avec vous en cours d’année ou lors de nos rendez-vous de bilan. Nous pouvons également vous conseiller pour veiller à une présenter des comptes aux structures financières équilibrées qui, espérons-le, inciteront vos partenaires financiers à travailler avec vous et vous octroyer les financements souhaités !

Partager cet article

Twitter Facebook

A propos de l'auteur

Anthony Letué

Anthony Letué

Expert-comptable chez Relya à Vitré.
Présent au sein du cabinet depuis 2005, j'apporte, avec les membres de l'équipe, mon expertise et mes conseils au quotidien en faveur des dirigeants.
En savoir plus sur l'auteur

Ça pourrait aussi vous intéresser

  • En savoir plus

    comptabilité impots
    Le lundi 28 septembre 2020

    Covid-19 : le Trésor Public met en...

    La DGFiP met en place un dispositif pour venir en aide aux entreprises en difficulté après la...

  • En savoir plus

    prime pouvoir achat
    Le jeudi 16 janvier 2020

    Reconduction de la prime...

    Instituée en fin d'année 2018, la prime exceptionnelle de pouvoir d'achat exonérée de...

  • En savoir plus

    Liberal
    Le mercredi 16 octobre 2019

    Frais de santé : des changements à...

    Une réforme, relative aux frais de santé, appelée zéro reste à charge, entre en vigueur à...